Et le dernier humain mourut

de Peter RANDA

Fleuve noir

240 pages

-1970-

 

-Première édition-

 

"Depuis quand ai-je la sensation d'une présence continuelle ? Le sentiment d'être épié, même lorsque je suis seul dans ma chambre. Il n'y a rien de plus désagréable, d'autant plus que je ne vois jamais personne...

Personne en train de me filer...

Bien sûr, je sais que la police dispose de nouvelles techniques, mais je ne vois pas la raison pour laquelle elle les utiliserait contre moi... Je suis un homme fini... Bien que jadis j'aie fait partie du Gouvernement.

Je lampe une gorgée d'Argal et, comme je me retourne, je sursaute en apercevant un homme debout devant moi. Comment est-il entré dans ma chambre ?

Un homme bizarre avec une grosse tête au crâne rasé, de larges épaules et vêtu d'une étrange combinaison bleutée."

Et le dernier humain mourut

€4.99Prix