Lady-carats

de Claude JOSTE

218 pages

 

""Paris au mois d'août..." (air connu)

Peut-être LADY-CARATS l'avait-elle fredonné en allant flâner le long des quais (tourisme oblige) avant de goûter aux joies du lèche-vitrines et de Paris la nuit.

L'ennui c'est qu'elle "avait suivi la Seine jusqu'à la morgue" comme il est dit dans la ritournelle, sans que l'on sache vraiment pourquoi..."

Lady-carats

€1.49Prix