Maigret / Le pendu de Saint-Pholien

de Georges SIMENON

222 pages

 

"L'attention du commissaire Maigret, venu en mission à Bruxelles, est attirée par un individu suspect. Celui-ci est pauvrement vêtu, cependant, il glisse dans une enveloppe une forte somme d'argent liquide. Intrigué, Maigret le prend en filature. L'homme achète une valise bon marché, et Maigret achète le même modèle. L'homme prend le train pour Brême, où Maigret le suit, et, sitôt que l'occasion se présente, échange les deux valises. Arrivé à Brême, l'homme prend une chambre d'hôtel, et Maigret loue la chambre voisine. Lorsque l'homme découvre la substitution des valises, il se suicide d'un coup de revolver. Maigret ouvre alors la valise échangée, et il constate qu'elle contient de vieux vêtements tachés de sang. Personne ne s'aperçut de ce qui se passait.

Personne ne se douta que c'était un drame qui se jouait dans la salle d'attente de la petite gare où six voyageurs seulement attendaient, l'air morne, dans une odeur de café, de bière et de limonade.

Il était cinq heures de I'après-midi et la nuit tombait. les lampes avaient été allumées mais, a travers les vitres, on distinguait encore dans la grisaille du quai les fonctionnaires allemands et hollandais, de la douane et du chemin de fer, qui battaient la semelle.

Car la gare de Neuschanz est plantée à l'extrême nord de la Hollande, sur la frontière allemande.

Une gare sans importance. Neuschanz est à peine un village. Aucune grande ligne ne passe par là. Il n y a guère de trains que le matin et le soir, pour les ouvriers allemands qui, attirés par les gros salaires, travaillent dans les usines des Pays-Bas."

Maigret / Le pendu de Saint-Pholien

€1.49Prix

    Nous contacter

    07 50 69 89 38

    absg@absg.eu

    Moyens de paiement

    © 2020 par A.B.S.G.